Accessibilité alimentaire

Accessibilité alimentaire

Si le coût des aliments, l’absence d’information sur leur disponibilité, les problèmes de savoir-faire culinaires sont souvent identifiés comme des obstacles à des comportements alimentaires durables, d’autres facteurs psychologiques, sociaux, culturels, entrent aussi en ligne de compte pour expliquer des difficultés face au changement.

Depuis plusieurs années, le Réseau Cocagne et les Jardins mènent un travail sur l’accessibilité alimentaire afin de favoriser une alimentation plus autonome et plus saine des personnes vivant en situation de précarité.

Vente de paniers ou de légumes à tarifs préférentiels, formation et sensibilisation à l’alimentation et au jardinage, livraison à des réseaux caritatifs locaux, repas cuisinés sur le Jardin à partir des légumes cultivés par les Jardiniers, sont quelques exemples des actions réalisées.

L’opération « 30 000 Paniers Solidaires », permettant à des familles à faibles revenus d’accéder à une offre de droit commun de légumes frais et biologiques, démarre en 2010.

En 2013, l’Etat reconnaît le travail réalisé par le Réseau Cocagne sur ce volet et lui octroie une habilitation nationale à recevoir des contributions publiques destinées à la mise en œuvre de l’aide alimentaire.

Le Réseau Cocagne est également partie prenante du Programme Alimentation Insertion proposé par la Direction générale de la Cohésion Sociale (Ministère des affaires sociales) en lien avec les autres têtes de réseaux nationaux de l’aide alimentaire.

De nouveaux axes de travail sont aujourd’hui explorés par le Réseau Cocagne dans le cadre de programmes nationaux tels que la professionnalisation de l’accompagnement proposé par le secteur de l’aide alimentaire en France et la réalisation d’actions communes à destination des publics en situation de précarité.

Vous souhaitez faire un don pour soutenir cette opération ?