Actualités

- Un chantier d’insertion autour de la biodiversité cultivée sur l’île de Porquerolles : le projet COPAINS

Un chantier d’insertion autour de la biodiversité cultivée sur l’île de Porquerolles : le projet COPAINS

Dans le cadre de son engagement sociétal, le Parc National de Port-Cros, établissement public à caractère administratif créé en 1963 et qui gère notamment les espaces de protection et d’accueil du public de l’île de Port-Cros et de l’île Porquerolles (83), a souhaité mettre en oeuvre un projet d’insertion sur son territoire. Il s’est associé à l’Association Sauvegarde Des Forêts Varoises (ASDFV), un chantier d’insertion qui utilise comme support d’insertion l’entretien d’espaces naturels et de voirie, pour organiser un chantier d’entretien et de valorisation de son patrimoine naturel et scientifique et des collections variétales situées sur l’île de Porquerolles.

Le projet, intitulé COPAINS (COllections PAtrimoine Insertion), associe l’exploitation d’arbres fruitiers en culture biologique, l’élaboration de produits transformés et la vente de ces produits, à l’insertion sociale et professionnelle d’adultes en difficulté. Il a été labellisé «Cocagne Innovation» en 2014.7

Le chantier a démarré le 1er septembre 2014 avec 8 postes en insertion et un encadrant technique. Le projet permettra de former 50 à 60 personnes sur les 5 ans. Les parcelles inclues dans ce projet se composent de 12 ha de vergers à mettre en production, comprenant 4 ha de figuiers (collection variétale en totalité), 7,4 ha d’oliviers (1,1 ha en collection variétale), 1 ha de mûriers (collection variétale en totalité), et de 5,2 ha de parcelles arborées à simplement entretenir, comprenant 2,4 ha d’oliviers de collection, 2 ha de palmiers (moitié en collection de dattiers), et 0,8 ha de diverses plantations dont des lauriers roses.

20131205_Projet_Verger_Port-Cros-2Une des originalités de l’opération réside dans son caractère évolutif : dans un premier temps, les équipes d’insertion seront concentrées sur les travaux d’entretien et la mise en exploitation des collections variétales de l’île de Porquerolles. Par la suite, l ‘opération évoluera vers une utilisation de ces cultures comme supports de produits transformés et mis en vente afin de financer l’activité. La construction d’un moulin à huile est notamment prévue afin de réaliser de l’huile et de la commercialiser. Cette évolution permettra aux bénéficiaires d’acquérir de nouvelles compétences, dans la fabrication des produits et le caractère commercial induit, ce qui renforcera le caractère qualifiant et professionnalisant du parcours d’insertion proposé. Situé sur un espace sensible, à la biodiversité exceptionnelle, le projet comprendra également un volet d’éducation à l’environnement auprès des équipes.

Le partenariat entre l’ASDFV et le Parc national de Port-Cros constitue une occasion d’apporter une vision enrichie et une expérience pratique d’un lieu unique et préservé, l’île de Porquerolles. Les premiers travaux de taille et de travail du sol ont commencé. Le processus de conversion en bio sera lancé rapidement.

Affaire à suivre…