Non classé

Cocagne au salon de l’agriculture : la transition de l’alimentation doit être sociale

Cocagne au salon de l’agriculture : la transition de l’alimentation doit être sociale

Le réseau Cocagne a animé une conférence le 28 février dernier sur le stand de l’Agence bio pour présenter ses propositions pour une transition écologique et sociale de l’alimentation. Plus que jamais ce sont les plus démunis qui ont besoin d’écologie dans leur quotidien de vie et d’accéder à une alimentation de qualité.

Dans un contexte d’explosion de la demande et de massification de l’offre en produits bio, nous avons identifié des points clés d’une stratégie 2018-2022 pour des territoires de production solidaire (notre agriculture bio à impact social), des territoires de filières solidaires (notre offre de service en circuits de proximité) et des territoires de citoyenneté alimentaire (accessibilité et émancipation sociale). Nous poursuivrons ces échanges avec nos partenaires publics, professionnels, associatifs et privés lors de notre Assemblée générale du 29 mars 2018 (débat retransmis en live sur Facebook 14h).

Par ailleurs, le projet des « Archipels nourriciers » portés par l’association des Anges gardins, adhérente du réseau Cocagne, a été lauréate du Programme National de l’Alimentation 2018 dans la catégorie « justice sociale ».*

> voir le document de plaidoyer et revoir un extrait de la conférence sur le SIA (facebook live agence bio)

*Au cœur du bassin minier, MENADEL est un système d’échange inédit, régi par la « Monnaie d’une Autre Nature pour de Nouveaux Echanges : la MANNE ». Il permet aux personnes de toutes conditions, moyennant leur contribution à un dispositif d’échange de services, de participer à un programme de sauvegarde de poules locales menacées (Viens mon poussin !), ou encore à la création d’une riviera comestible bio à forte dominante fruitière (les chantiers coopératifs de l’archipel), de pouvoir accéder en retour à des produits alimentaires durables issus de notre groupement de producteurs locaux (Terre de Gohelle) ou à des rendez-vous culinaires (les cuisines enchantées) et aux savoir-faire d’une communauté d’entraide mutuelle plus particulièrement dédiée au jardinage et à la mobilité. Cette action transférable est animée par outil insérant de proximité « nouvelle génération », combinant production et services : la micro ferme cocagne de Gohelle.