Actualités

- La mobicuisine des Anges Gardins : faire de la cuisine partout et pour tous !

La mobicuisine des Anges Gardins : faire de la cuisine partout et pour tous !

Cela fait maintenant trois ans que les Anges Gardins, à Vieille-Eglise (Pas-de-Calais), disposent d’une cuisine mobile, ou mobicuisine. Cet outil destiné à mener des ateliers cuisine dans des lieux peu adaptés à cette activité offre une grande adaptabilité et reproductibilité aux animateurs. Récit de la genèse de ce projet.

Chez les Anges Gardins, à Vieille-Eglise (Pas-de-Calais), la volonté de mener des actions d’éducation à la diversité alimentaire s’inscrit dans l’ADN même du Jardin. Impulsés par les dirigeants au moment de la création de ce Jardin de Cocagne, les premiers ateliers « cuisine », qui ont lieu dans des lieux peu adaptés à cette activité (salles des fêtes, écoles…), laissent les animateurs face à de nombreuses difficultés.

Très vite, le Jardin se met en tête de créer sa propre cuisine mobile, ou mobicuisine, transportable à l’envi sur tous les lieux d’animation. Avec pour mot d’ordre « adaptabilité » et « reproductibilité » : une cuisine adaptée aux besoins de tous les publics, comprenant des équipements et ustensiles financièrement accessibles à tous et une batterie de cuisine allant à l’essentiel ; une cuisine adaptée aux contraintes des animateurs sur le terrain, disposant de matériels adaptables aux besoins et aux projets, faciles à stocker et transporter dans tout type de véhicule ; et une expérience reproductible partout avec des ustensiles « universels », faciles à retrouver près de chez soi et un coût global abordable.

Mobicuisine-Anges-Gardins

S’engagent de nombreuses recherches documentaires afin de déterminer la solution la plus à même de satisfaire les besoins d’animation du Jardin. Choix du support structurel (véhicule aménagé, cuisine ambulante, ou cuisinette transportable), des équipements critiques (bacs de rangement, supports roulants, ou équipements électro-ménagers), rien n’est laissé au hasard. C’est à un vrai travail d’investigation et de comparaison fine auquel se livrent les Anges Gardins ! Au final, ceux-ci optent pour une mobicuisine composée de plusieurs caisses, dont le nombre transporté sur le lieu d’animation varie en fonction des besoins, pour un budget global d’à peine plus de 1 000 euros.

Un outil désormais bien rôdé

Depuis maintenant trois ans, à raison d’un atelier cuisine au minimum par semaine, la cuisine mobile des Anges Gardins circule dans les CIAS, les écoles de consommateurs, les CHRS et foyers pour jeunes, les écoles, les centres sociaux, ou les associations partenaires du territoire. « Nous sommes souvent à l’initiative des projets », raconte Caroline Lecomte, encadrante technique bien vivre alimentaire aux Anges Gardins, « mais parfois, les demandes viennent directement de collectivités territoriales qui font appel à nous pour des interventions. »

img_0171Certains ateliers sont réguliers, hebdomadaires ou mensuels, tels que ceux menés dans le cadre du programme 30 000 paniers solidaires, ou en direction d’étudiants de la faculté de Lille et de Calais. « Il s’agit en général d’essayer de valoriser les légumes produits par le Jardin et de donner envie d’y goûter. Durant l’atelier, on réalise un repas complet, à partir des légumes du moment et on partage le repas de midi. On fait des recettes simples, facilement reproductibles avec un faible budget », continue Caroline Lecomte.

Moment de partage et de convivialité, l’atelier cuisine remporte beaucoup de succès auprès de ses participants. « Il y a des personnes qui viennent plusieurs fois par mois et qui sont là depuis le lancement des ateliers ! », confirme Caroline Lecomte.

Aujourd’hui , la volonté des Anges Gardins est de réussir à davantage diffuser la mobicuisine. « On a monté un projet pour en développer plusieurs exemplaires », commente Caroline Lecomte. « La mobicuisine peut être prêtée à toute structure qui en ferait la demande. Mais à cause du problème de son transport, ce sont souvent des structures locales qui nous contactent pour du prêt », remarque Caroline Lecomte.

Plus d’informations sur la Cuisine mobile des Anges Gardins