Origine

Origine

Crédits photo : Christophe Goussard - Réseau Cocagne

Inspiré d’un modèle suisse auquel a été ajouté un volet social, c’est en 1991 que naît le premier Jardin de Cocagne à Chalezeule (25), porté par l’association Julienne Javel.

Face à l’exclusion qui touche alors les personnes de culture rurale et agricole, ce nouveau concept, initié par Jean-Guy Henckel, vient diversifier les activités d’Insertion par l’activité économique et étendre l’offre de remise au travail des publics en difficulté.

Le pari est ambitieux : il s’agit d’allier le principe de la distribution en circuit court à des clients qui sont aussi des adhérents de l’association, l’insertion par le travail pour des personnes en grande précarité, et le cahier des charges de l’agriculture biologique.

Le concept suscite néanmoins un fort intérêt et rapidement d’autres Jardins se créent dans toute la France. Pour faire face à des demandes de plus en plus importantes de particuliers, d’associations, de collectivités, qui souhaitent monter ce type de projet, une stratégie d’essaimage est mise en place dès 1994.

De 1996 à 1999, le nombre de Jardins passe de 20 à 50. En 1999, les Jardins de Cocagne décident de se doter d’une structure d’envergure nationale pour répondre au besoin de développement, d’animation et de coordination de leurs actions : le Réseau Cocagne est fondé en juillet 1999.