Revues de presse

La Nouvelle République – Une main-d’œuvre viticole qui vient de loin

Cette formation continue, qui se fait aussi bien dans les vignes du domaine du lycée que dans le chai, est le résultat d’un partenariat entre plusieurs structures. L’État par la Direccte du Loir-et-Cher, Pôle emploi, le conseil départemental du Loir-et-Cher, la gestion des migrants et l’association des Jardins de Cocagne de Blois, qui porte le projet.