Revues de presse

Midi Libre – Le Jardin de Cocagne Lozère subit de plein fouet la crise du Covid-19

La priorité : la sécurité du personnel en insertion et écouler la production.

Pour le Jardin de Cocagne Lozère, à Palhers, le confinement a été une difficulté supplémentaire. « Nous avons dû réduire l’équipe pour aller à l’essentiel, explique Laurence Nouveau, la directrice de ce chantier d’insertion par le maraîchage bio. Nous sommes quatre à continuer de travailler. » Le chantier en temps “normal” peut accueillir jusqu’à douze personnes plus l’encadrement.