Communiqués de presse

- #4 Quel plan de relance ? Dans quelle perspective ? Selon quels principes ?

Rejoignons-nous vite maintenant pour APRÈS #4

Si chacun s’accorde sur le fait que la récession est arrivée – en lien avec la crise que nous traversons – et s’installe sur le long terme, la façon d’y faire face reste encore obscure. Certes la question d’une nouvelle dynamique économique est posée dès maintenant ; mais selon quelles lignes de force, selon quels principes dynamiques ?  Certes, la conception d’un plan de relance est à l’ordre du jour. Mais quel plan de relance ? Au service de qui ? Sur quelles bases et conventions institutionnelles ? Pour éviter quels écueils ?

Cette tribune s’attarde à présenter les démarches et les critères  qui permettraient qu’un plan de relance peut avoir du sens. Tout cela peut préfigurer un nouveau modèle économique reposant sur de nouvelles trajectoires de développement tant entrepreneuriales que territoriales que l’on peut désigner sous l’expression d’économie de la fonctionnalité et de la coopération. Ce modèle fondé sur la conception de solutions intégrant biens et services dont la pertinence est évaluée à l’aune de leur portée sociétale (écologique et sociale) peut servir de référence. Il repose aussi sur la mise à distance de la concurrence et de ses effets délétères en promouvant la coopération.

Tout cela conduit à privilégier les approches territoriales par bassin de vie afin d’articuler la mobilisation et l’agencement d’acteurs aux compétences complémentaires, aux enjeux du développement durable et à l’émergence d’une nouvelle dimension de la démocratie, la « démocratie sociétale ». Cette dernière, fondée sur l’engagement dans les projets de la Transition représente une troisième dimension de la démocratie en complément de la démocratie sociale et de la démocratie représentative. Son développement est essentiel pour pérenniser les engagements et contribuer à la pertinence des décisions d’investissements de long terme prises par les acteurs publics et privés.

Sommaire :

  • Apports et limites des plans de relance monétaires et financiers
  • Un contrat sociétal et territorial pour une relance fondée sur cinq séries de critères
  • S’inspirer des démarches et des expériences déjà présentes
  • En guise de conclusion
Auteur
  •  Christian du Tertre, Professeur émérite des sciences économiques à l’Université de Paris, Directeur scientifique du laboratoire d’intervention et de recherche ATEMIS, Président de l’Institut Européen de l’Economie de la Fonctionnalité et de la Coopération

Lire la tribune

What do you want to do ?

New mail