Communiqués de presse

- La barre du million de paniers bio locaux Cocagne franchie en 2018

Le Réseau Cocagne rassemble 102 fermes biologiques en insertion par l’activité économique. Depuis 1991, le projet social est de donner du travail à des personnes qui en sont exclues et de distribuer des légumes bio sous forme de paniers à des adhérents consom’acteurs. Qu’en est-il aujourd’hui ? Les chiffres clés du Réseau Cocagne sont à découvrir dans son observatoire 2019 qui vient d’être publié (à partir des données arrêtées au 31 décembre 2018).
Plus d’un million de paniers bio locaux pour plus de 100 000 consom’acteurs solidaires
Fin 2018, les 102 Jardins de Cocagne livraient plus de 1 400 points de dépôts partout en France. La vente en paniers, sur site et sur les marchés par les Jardins de Cocagne représentait 6,6% du chiffre d’affaire de la vente directe de légumes bio en France. Par ailleurs, le Réseau Cocagne et les Jardins mènent un travail sur l’accessibilité alimentaire afin de favoriser une alimentation plus autonome et plus saine des personnes vivant en situation de précarité. En 2018, ce sont 106 tonnes de fruits et légumes biologiques qui ont été distribués sous forme de paniers solidaires à quelques 1 370 foyers défavorisés, soit  20% de foyers de plus qu’en 2017.

Vers 102 territoires de transition écologique et sociale
Le Réseau Cocagne publie un nouveau site internet qui cartographie tous les services solidaires rendus par les Jardins de Cocagne sur les territoires : www.territoires-cocagne.fr
Faisant partie des pionniers en France du système de commercialisation en paniers à des adhérents-consomm’acteurs, les Jardins de Cocagne ont tous développé des moyens logistiques de distribution. Les Jardins sont devenus le point de jonction entre la demande de produits bio et l’offre de production, intégrant les légumes, fruits, œufs, etc. des agriculteurs bio locaux aux paniers Cocagne. Aujourd’hui, il y a en France 27 plateformes logistiques, magasins bio, ateliers de transformation ou épiceries itinérantes gérés par un Jardin de Cocagne.

D’autres Jardins de Cocagne ont développé des activités d’éducation à l’environnement, agriculture urbaine, entretiens d’espaces verts et naturels, tiers lieux …

Contact presse : Angélique Piteau – 06 06 63 44 61 29 – communication@reseaucocagne.asso.fr