Siège social

Siège social

Crédits photo : Yeka Fanchoen

A sa création en 1999, le Réseau Cocagne installe son siège social dans les locaux de l’association Julienne Javel à Chalezeule dans le Doubs, lieu historique du premier Jardin de Cocagne. Avec le temps, ces locaux deviennent exigus et ne correspondent plus aux besoins d’expansion et d’innovation du Réseau, et à ceux de formation des Jardins. La localisation franc-comtoise restant peu accessible en transports en commun depuis toute la France, le Réseau Cocagne ouvre une antenne parisienne dont les bureaux se situent Rue du Val-de-Grâce dans le 5e arrondissement de Paris. Trop petits pour résoudre le problème de place lié au développement du Réseau Cocagne, une nouvelle solution doit être envisagée.

Aujourd’hui, le Réseau Cocagne, dans sa représentation nationale, a besoin d’un lieu central, fédérateur, représentatif de ses valeurs, adapté à des besoins d’accueil diversifiés, tout en recherchant des économies d’échelle.

Une quinzaine (bientôt une vingtaine) de permanents du Réseau Cocagne travaillent à développer, accompagner, professionnaliser et représenter les Jardins de Cocagne. Ils sont répartis sur toute la France, et malgré leurs liens, cette situation n’est pas optimale pour faciliter le passage d’informations et la collaboration entre eux et éviter une déperdition d’énergie.

La décision d’installer toute l’équipe de permanents du Réseau Cocagne à la Maison Cocagne d’ici l’horizon 2015 répond à la nécessité de centraliser ses forces pour plus d’efficacité et de cohérence. Trois critères ont orienté les recherches du site : être à moins d’une heure de Paris en train (ville incontournable dans les axes de déplacement), être proche d’une autoroute pour en faciliter l’accès, pouvoir y développer des activités économiques, sociales et écologiques s’inscrivant dans une vraie logique de développement durable.