Table de Cocagne

Table de Cocagne

Crédits photo : Agence HOUYEZ, atelier d'architecture écologique

Trois restaurants d’insertion sont en cours de développement par des Jardins de Cocagne afin de proposer de nouveaux supports d’insertion à leurs salariés. Les légumes bio proposés dans leur cuisine seront exclusivement issus des Jardins de Cocagne.

  • Table de Cocagne, Vieille-Eglise (Pas-de-Calais) : 

Cette première Table de Cocagne en activité, adossée au Jardin de Cocagne de Vieille-Eglise, a ouvert ses portes fin 2015.

Plus d’infos

  • Table de Cocagne, Villeneuve-d’Ascq (Nord) : 

Initiée par le Jardin de Cocagne de la Haute Borne, la Table proposera une offre de restauration réalisée avec les légumes du Jardin et des produits locaux et de saison : restauration avec service à la table, restauration rapide sur place ou à emporter, et plateaux-repas. Cette offre est principalement dédiée aux entreprises et aux 6 000 salariés travaillant sur le parc scientifique de la Haute Borne.
Le futur restaurant, situé à deux pas du Jardin, ouvrira au deuxième semestre 2017.

Le plan d’affaires réalisé confirme le potentiel de développement de cette nouvelle activité qui accompagnera, à terme, douze à quinze personnes en insertion.

  • Table de Cocagne, Vauhallan (Essonne) :

Sur le Plateau de Saclay, à Vauhallan (91), le Réseau Cocagne mène le projet de réhabilitation d’une ancienne ferme de maraîchage biologique, appartenant auparavant aux sœurs bénédictines de l’Abbaye du Limon. Un restaurant d’insertion ouvrira sur ce site doublement classé, au titre des monuments historiques et celui des sites naturels.

Il offrira aux entreprises et aux salariés travaillant sur le Plateau une restauration avec service à la table, ainsi que des plateaux-repas, sur la base de fruits et légumes produits par le Jardin de Cocagne de Limon et de produits locaux. Les entreprises y trouveront également un lieu d’hébergement convivial et porteur de sens, pour organiser des réunions, séminaires ou réceptions.

L’ouverture au public est prévue pour le troisième trimestre 2017.

Ces nouvelles activités de restauration accompagneront douze personnes en insertion.